Qu’est ce que la Moxibustion ?

 

La moxibustion est une forme thérapeutique voisine de l’acupuncture. Dans cette technique, les points d’acupuncture sont stimulés par la chaleur, les objets chauffants utilisés pour cette stimulation sont appelés des moxas.

La moxibustion consiste à réchauffer, à l’aide des moxas, un point d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau. Le terme moxa aurait pour origine le mot japonais Mogusa qui désigne une variété d’armoise, la plante avec laquelle les moxas sont fabriqués. Ceux-ci se présentent sous la forme de bâtonnets. C’est la chaleur dégagée par leur combustion qui stimule les points d’acupuncture.

 

La moxibustion, une pratique ancestrale

La moxibustion est une technique utilisée depuis la nuit des temps. Le Huangdi Nei Jing, le plus ancien ouvrage connu sur la médecine traditionnelle chinoise mentionnait déjà cette pratique. En occident, il a fallu attendre le XIXe siècle pour que la moxibustion soit utilisée. Le principe de la moxibustion consiste à réchauffer un point d’acupuncture à l’aide d’un moxa. Le moxa n’est autre que de l’armoise sèche réduite en fins morceaux qui se présente souvent sous forme de cigares, de bâtonnets ou encore de cônes.

 

Les différents types de moxas

Il existe différentes sortes de moxas permettant au praticien acupuncteur de choisir celui qui lui convient le plus. Le moxa direct est un cône à poser directement sur la peau de la personne à traiter. Le moxa se consume doucement, tout en dégageant de la fumée et de la chaleur. La chaleur pénètre dans la peau et le moxa est retiré quand le sujet commence à ressentir la chaleur.

Le moxa indirect se présente sous forme de cigare. L’acupuncteur le tient dans sa main et l’approche plusieurs fois sur la peau. Encore une fois, le moxa est retiré dès que le sujet ressent de la chaleur. Dans cette pratique, il importe que le thérapeute soit vigilant pour ne pas dégager une trop importante chaleur sur le point d’acupuncture, puisque cela aura pour conséquence une trop importante quantité de Yang dans l’organisme, alors que le but de la thérapie est d’établir l’équilibre entre le Ying et le Yang. Le moxa n’est pas posé sur la peau, mais sur une branche d’ail ou un tas de sel. Il est ensuite allumé sur un point d’acupuncture appelé encore ombilic. Pour obtenir une diffusion douce de la chaleur sur le point d’acupuncture, il est possible de placer le moxa sur le manche d’une aiguille d’acupuncture.

 

Les effets thérapeutiques de la moxibustion

La moxibustion est utilisée pour soulager ou prévenir le rhumatisme ainsi que les douleurs musculaires et articulaires. La moxibustion est aussi recommandée dans le traitement de certains troubles digestifs comme la diarrhée. Elle serait également efficace pour corriger les problèmes d’ordre gynécologiques tels que les règles douloureuses et même certains cas d’infertilité. La moxibustion permet de renforcer l’énergie vitale d’un individu. C’est pour cette raison qu’elle est fréquemment utilisée pour traiter les personnes fatiguées ou qui souffrent de maladies chroniques.

On utilise le moxa fréquemment dans le traitement des personnes fatiguées ou atteintes de maladies chroniques afin de renforcer leur énergie vitale. Enfin, le moxa est aussi très utile dans certains cas d’anémie.

 

Indications et contre-indications thérapeutiques de la moxibustion

 

Effets bénéfiques

La moxibustion donne de très bons résultats sur diverses pathologies, notamment :

  • les problèmes articulaires : arthrose, rhumatismes ;
  • les problèmes musculaires : tendinites, etc. ;
  • les problèmes digestifs ;
  • les cas d’anémie.

 

La Moxibustion en vidéo:

 

 

Yessine Al Hûsseyni