Uncategorized

L’impact des pensées sur l’homme

By septembre 28, 2019 No Comments

L’Homme n’a pas conscience du pouvoir psychique qui émane de lui.

Il n’a pas conscience que ses pensées ont un résultat bien différent de ce qu’il suppose.

L’association de toutes les pensées inférieures et basses en vibration, des émanations de souffrance, de violence, de haine et de tristesse crée un égrégore terrible, terrifiant, que vous ne voyez pas.

Cet égrégore impacte très profondément la conscience planétaire et a des répercutions dramatiques sur l’ensemble de l’humanité.

Inversement, il a été prouvé scientifiquement que si un groupe de personne se rassemble dans un but commun ayant une intention commune et émanant des pensées de même vibration, alors cela aura un impact énorme sur le reste de la population mondiale ainsi que sur les événements de la planète.

 

Première étude, pendant la guerre du Liban

 

La première étude a été réalisée au Moyen Orient, au plus intense de la guerre du Liban, au début des années 80. Il a été suggéré, sur la première base de plusieurs études à plus petite échelle, que si suffisamment de gens faisaient ensemble l’expérience et stimulaient ce champ fondamental de paix intérieure, une influence de paix rayonnerait et influencerait le comportement dans la société.

Les gens se réveilleraient le matin et décideraient « bon, je ne vais tuer personne aujourd’hui », quelle pensée novatrice !

Avec une  compréhension un peu élargie, une vision moins étroite, moins centrée sur soi et stressée, ces actes désespérés de terrorisme n’auraient tout simplement pas de terre fertile, pour pousser.

Le tableau ci-dessous montre, en ligne pointillée, qui monte et descend, la montée et la baisse  quotidienne du nombre de  personnes qui méditent en groupe à Jérusalem:  en moyenne 1000 personnes, parfois + parfois –

Et la ligne continue représente le progrès vers la paix (mesuré par la baisse du nombre de morts et de blessés,de guerre et de bombes) dans la guerre du Liban voisin.

Ce tableau, en détail

 

Pour ceux qui sont fâchés avec les maths, j’explique un peu plus ce tableau, pas si simple à priori. 

Tout d’abord,  l’Indice composite de qualité de la vie  (ou plutôt: les indices…)  est une tentative d’amélioration de l’IDH (Indice de Développement Humain), qui prend en compte de  très nombreux paramètres.

Ils ont donc utilisé un indice spécifique à cette situation, prenant particulièrement en compte le nombre de morts et de blessés. 

En commençant à regarder ce tableau de près, je me suis dit : « qu’est-ce qu’il raconte, un nombre de méditants négatif ? » .

En regardant mieux, il est clair que : 

  • le nombre de méditants est à droite, entouré en bleu sur cette nouvelle image. 
  • l’indice composite de qualité de vie, entouré en vert. Des indices négatifs, vous imaginez la souffrance que ça représente !

On peut voir sur le schéma ci-dessus que : 

  • 5 jours après la première méditation (trait rouge), le nombre de méditants (trait bleu clair) est d’environ 140, et l’IQV (Indice de Qualité de Vie; trait vert foncé) est monté jusqu’à : 0,3. Il était à – 0,8 le jour de la toute première méditation (jour 0).
  • 22 jours après la première méditation (trait rouge), le nombre de méditants (trait bleu clair) est d’environ 205, et l’IQV (trait vert foncé) est monté jusqu’à : 2,6

J’ai indiqué quelques autres dates pour faciliter encore la lecture du tableau. 

Bien sûr : 

  • les chiffres sont approximatifs : je les ai simplement lus sur le graphique, je n’ai pas d’autres renseignements que cette vidéo.
  • Les deux courbes ne coïncident pas rigoureusement, c’est normal : beaucoup d’autres facteurs entrent en jeu. Par contre, la corrélation entre le nombre de méditants et l’IQV est tout de même spectaculaire ! 

 

Suite de la transcription : 

La courbe de l’IQV monte et descend presque en parallèle avec le nombre de personnes qui méditent en groupe.

Elle irradie cette influence de paix intérieure qui devient une paix extérieure.

Quand ces données ont été soumises à une analyse mathématique, la probabilité que ceci soit dû au hasard  s’est révélée inférieure à 1 pour 10 000.

Être capable d’avancer avec une telle certitude que la méditation en groupe a évité la guerre est une découverte vraiment remarquable.

Quand cela a été publié dans le journal de l’Université de Yale, « Conflict resolution », ça a produit une véritable tempête.

 

Il a fallu 2 ans pour publier l’article, parce que les éditeurs l’ont révisée et révisée, avant de conclure que l’article est inattaquable.  Cette étude a été publiée avec une rigueur scientifique bien supérieure aux normes requises pour être publiée dans n’importe quel journal.

La publication a été accompagnée d’une lettre, qui disait que les résultats de cette étude sont si inattendus, qu’un millier de personnes puisse influencer le comportement d’un million, qu’ils ont insisté pour que d’autres scientifiques refassent la même étude.

Deuxième étude

 

7 autres collaborations scientifiques ont refait cette étude (en Israël, au Liban, en Yougoslavie, aux Pays-Bas, et en 3 endroits différents des USA).

Ils ont réuni des groupes de méditation pratiquant la méditation transcendantale.

Pour chacune de ces recherches, pendant 2 ans et 3 mois  il y a eu une réduction significative de la violence et de la guerre, 80% de réduction du nombre de morts et de blessures de guerre, en comparaison de tous les autres jours pendant ces 2 ans et 3 mois.

 

Si vous rassemblez tout cela, la probabilité que tout cela soit dû au hasard et non au groupe de méditation est inférieure à  1 pour 10 millions de millions de millions.

 

Il y a beaucoup plus de preuves que la méditation puisse arrêter la guerre comme un interrupteur qu’il y a de preuve que l’aspirine arrête le mal de tête.

 

C’EST UN FAIT SCIENTIFIQUE.

Nous sommes tous liés par une Matrice holographique (grille électromagnétique) qui reçoit et émet les impulsions et les informations au niveau le plus quantique qui soit.

C’est la grille énergétique de protection de la planète Terre. Elle la protège de toutes les pensées inférieures, pensées qui, également, fragilisent considérablement cette grille énergétique et vibratoire.

Alors, que fait la planète Terre ?

Elle essaie de toutes ses forces de lutter contre l’attaque des pensées inférieures !

Bien sûr, les êtres humains ne se rendent pas compte de leur pouvoir, donc elle essaie de se défendre par les moyens qu’elle a, c’est-à-dire les tempêtes, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, etc.

Ces moyens de défense l’aident à rétablir un tout petit peu son propre équilibre.

Il faut que vous ayez conscience qu’à un certain moment, si vous ne faites pas ce qui est nécessaire, la planète Terre réagira beaucoup plus violemment, d’une certaine manière pour assurer sa survie, mais pas seulement la survie de sa matière, la survie de sa propre conscience.

Cette grille possède plusieurs niveaux vibratoires et selon notre propre taux d’émission et de réception, nous entrons en contact avec ceux qui vibrent sur la même fréquence que nous.
Il n’est pas rare qu’une de mes réflexions de vie ou message du jour réponde exactement à la solution demandée par une ou plusieurs personnes.
Ai-je entendu la demande ?
Non d’une manière extérieure, mais sûrement oui d’une manière informationnelle quantique.

Et nous sommes tous et toutes reliés ainsi.

Plus notre fréquence s’élève et plus nous pouvons capter de belles choses, du bonheur, de la joie, la santé, la prospérité et tous sentiments positifs…

Par contre, les personnes basses en fréquence énergétique sont plutôt reliées aux souffrances, au mal-être, aux sentiments négatifs etc…
Elles attirent à elles des situations négatives en fonction de ce qu’elles émettent comme vibrations dans l’Univers.
Chacun reçoit et émet sur un taux fréquentiel qui varie d’un moment à un autre, à tout moment de la journée et ce, en fonction de notre état émotionnel et de notre état mental (émotions et pensées émises).
Nous sommes un peu comme un poste de radio à modulation de fréquences diverses et variées.
Il y a les ondes moyennes ainsi que les hautes fréquences et selon ce que l’on choisit, on reçoit une émission plutôt qu’une autre.

Ceci fonctionne parce qu’il y a des personnes qui émettent des émissions différentes sur des fréquences qui leur sont attribuées.

Pour nous c’est la même chose.

Nous envoyons plusieurs sortes d’émissions inconsciemment et captons ceux qui vibrent exactement comme nous, cela nourrit la grille universelle (Matrice holographique).
Il est donc important, en tant qu’êtres éveillés et spirituels de devenir conscients de ce que l’on émet.
Il est bon d’écouter ses pensées et de rectifier celles qui sont négatives car nous en avons des milliers par jour…
Il est important que chacun d’entre vous travaille sur toutes ses pensées de limitation, toutes ses pensées de négation, toutes ses pensées destructrices de violence et de peur, la peur est une énergie terrible pour la planète Terre.
Malheureusement, en ce moment, les entités de l’ombre font tout ce qu’elles peuvent pour générer la peur chez les êtres humains de façon terrible.

Il faut donc que vous vous écartiez de ces peurs générées par les entités qui tirent les ficelles sur notre monde et le dirigent.

Commencez d’abord par maîtriser vos pensées, vos paroles et vos émotions, parce que les émotions ont également un énorme impact la planète Terre.

Imaginez un, deux, sept milliards d’individus qui projettent leurs états d’âme et qui projettent en permanence leurs souffrances, leurs révoltes, leurs émotions. Si ce sont des émotions positives, cela aura de merveilleuses répercutions mais souvent les êtres humains ne projettent que des émotions inférieures.

S’il s’agit d’un seul individu, ce n’est pas grave, il peut à la limite avoir des émotions inférieures, même des peurs, de la violence, etc mais multiplié par plusieurs millions, voire plusieurs milliards, imaginez l’impact que cela peut avoir dans la conscience mondiale et globale.

Un grand saint Soufi disait que l’homme était traversé par 140 000 pensées quotidiennes.
Sur ces 140 000 pensées, combien sont celles qui sont pures, positives, élevées et dirigées vers un but noble et beau?
Il est bon aussi d’apprendre à écouter son corps pour ressentir ses émotions profondes, de repérer par quels chakras on fonctionne…
Si par exemple, on sent le plexus solaire au niveau de l’estomac qui est noué, c’est qu’une peur ou une colère est active en nous.
Pour libérer cela, quelques longues respirations devant sa fenêtre ouverte car l’air est l’élément lié à l’esprit.
Sourire et penser à quelque chose de gai que l’on a vécu pour remonter le taux vibratoire et passer au niveau du cœur où là tout va beaucoup mieux…
Pour élever ce taux vibratoire en permanence, il est bon de manger léger et de bénir ses repas par la lecture du Coran, de marcher en respirant consciemment, de vider ses pensées obscures et de lever ses barrages du mental en s’ouvrant à la tolérance universelle.
De même, en priant et en s’unissant régulièrement à son Soi Divin.
Également, en lisant des livres spirituels, en participant à des groupes d’éveil, en faisant régulièrement des créations conscientes, en écoutant le Coran psalmodié, en faisant du Dîkhr, de la méditation…
Il existe de nombreuses manières d’élever son taux vibratoire.
De même, il existe de nombreuses manière de le faire baisser rapidement…
Usage de drogue, d’excédent d’alcool, de médicaments chimiques, de nourriture d’animaux ayant beaucoup soufferts à l’élevage ou au moment de la mise à mort, pensées malsaines, abus sexuels, méchanceté, violence physique ou verbale, tricherie, tromperie, orgueil, perversité, duperie consciente… bref tout ce qui est lourd énergétiquement parlant.
Le but de l’éveil spirituel est de libérer tout cela en changeant son mode de vie, de pensées, d’émotions et d’actions.
C’est un travail de tous les temps qui demande beaucoup de courage et de détermination mais qui rend tellement heureux.
Plus le taux monte et plus la vie devient belle et facile.
Tout s’arrange naturellement, tout est simple…
Je vis cela au quotidien et ce que je vous dis je l’ai expérimenté ou analysé depuis quelque temps déjà.
Je vois les changements au quotidien et si aujourd’hui je me sens de mieux en mieux dans mon corps, heureux dans ma vie et prospère dans ma façon d’être, c’est que ça marche pour moi et pourquoi pas pour vous?

Il n’y a pas de hasard ou de chance, mais du travail d’esprit selon la Volonté Divine.

Arrêtez de subir ce que vous ne voulez plus vivre et osez changer ce qui ne va pas.

Décrétez ce que vous voulez vivre dans votre nouvelle vie, affirmez-le haut et fort, montez votre taux énergétique et vous améliorerez votre vie de manière sensible et durable.

En dernier lieu, n’oubliez pas qu’une pensée n’a pas de limites.
Rien n’arrête une pensée !

Votre pensée peut être perçue à l’autre bout du monde et peut s’associer avec une pensée similaire se trouvant elle aussi à l’autre bout du monde.Pour la pensée, il n’y a pas de limites, que ce soit dans le temps ou dans l’espace, parce que la pensée est une énergie, une vibration.

Rien n’arrête une énergie, rien n’arrête une vibration !

Elle part et va toujours de plus en plus loin.

Même un mur n’arrête pas une énergie car elle traverse les murs…

Yessine Al Hûsseyni

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.