Uncategorized

Les dangers et conséquences spirituelles des tatouages sur les centres énergétiques

By novembre 4, 2018 2 Comments
 
Alors que beaucoup d’entre nous ont peut-être, à un certain moment, admiré la conception particulière d’un tatouage ou décidé que nous en voulions un nous-mêmes, nous ne sommes pas conscients de son effet à un niveau purement spirituel.
Pour comprendre ce qui se passe quand un tatouage est porté, lisez ce qui suit.
D’un point de vue spirituel, les tatouages ont un effet nocif sur nous.
Voici les raisons des effets spirituels nocifs des tatouages:
  • La Plupart des personnes tatouent leur corps car c’est la mode et cela cause une énergie séductrice pour y être attiré. En conséquence, l’émotivité et l’attachement au monde extérieur ou la Grande Illusion (Maya/Dounia/Fausse Matrice) augmentent.
  • La majorité des dessins de tatouage ne sont pas spirituels. C’est pourquoi ils activent l’énergie négative
  • Les tatouages augmentent la proportion d’énergie négative dans l’environnement et rendent l’homme physiquement et spirituellement instable. En outre, l’enveloppe d’énergie négative autour du corps de l’individu augmente de 1,5%.
  • La possibilité que les énergies négatives (fantômes, démons, diables, etc.) affecte le corps, l’esprit et l’intelligence de la personne qui porte un tatouage peuvent augmenter en raison du tatouage.
  • Les tatouages augmentent aussi la chaleur dans le corps. Une augmentation de la chaleur peut représenter une augmentation de la proportion de passions animales dans le corps (la fraîcheur représente une augmentation de la proportion de pureté et de connaissances).
  • Montrer son tatouage peut augmenter l’égo.

 

Les tatouages peut avoir des effets inattendus, on pourrait croire que les tatouages sont aussi anodins que les bijoux ou les vêtements mais il n’en est rien.
Un tatouage n’est pas qu’un dessin à l’encre sous la peau, de par sa signification il véhicule de l’information quantique et est donc porteur d’une énergie.
Voici un schéma qui montre ce qui se passe au niveau subtil quand une personne se fait tatoué:

Les éléments essentiels pour comprendre de cette étude sur les tatouages:

D’une perspective spirituelle, il n’y a aucun avantage à avoir un tatouage sur le corps.

  • Les tatouages restent sur le corps en permanence et si la personne n’effectue pas une pratique spirituelle, alors la possibilité de pouvoir être affecter par les énergies négatives augmente.
  • Si l’on a déjà un tatouage, il est préférable de se protéger de ses effets nocifs par une pratique spirituelle régulière. Avec une pratique spirituelle, la négativité en raison du tatouage peut être réduite.
  • Quand une personne progresse spirituellement alors les questions relatives au corps physique ont moins d’importance.

Tout d’abord, les tatouage véhiculent l’énergie et l’intention du porteur qui en a choisi le graphisme. C’est loin d’être anodin.

Même quand le but est purement esthétique, le dessin peut être relié à toute une signification collective qui liera énergétiquement le dessin à son sens, même si la personne l’ignore.

Or, cette énergie cherche à atteindre son but, quel qu’il soit.
Même sincère, l’intention mise dans le tatouage par son porteur peut se voir supplantée ainsi.
Comment savoir si un tatouage ne va pas nous influencer négativement?
Ce qui va jouer ici, c’est la signature vibratoire du tatouage plutôt que sa signification.
Cette mode venu des enfers n’a qu’un but qui est celle de faire baisser la vibration énergétique du corps humain et ainsi percer le champ éthérique pour atteindre facilement les centres de commandement énergétique.
En d’autres termes, cela s’apparente à une porte qui permettra aux entités malsaines d’avoir une influence sur le corps de la personne.
De par cette porte qui a été ouverte par la victime elle-même, s’en suivra une attaque métaphysique invisible et imperceptible sauf, pour ceux dont le 3 ème oeil reste connecté.
Les conséquence seront que la personne se sentira comme affaiblie et pompée de l’intérieur.
Quelle folie de se voir tatoué un tatouage au niveau du cœur ou de la gorge…
Par vision intérieure, nous pouvons vous assurer que les démons eux-mêmes sont tatoués de partout.
Voudriez-vous leur ressembler?
Nous ne sommes pas moralisateurs, nous ne jugeons pas les personnes qui se tatoue mais chacun fait ce qu’il veut avec son propre corps.
Pour preuves de ce que nous avançons:
« Le Dr Robert Raspa cite les conditions psychiatriques suivantes comme étant associées avec les tatouages: impulsivité, basse estime personnelle, manque de contrôle de soi, penchants homosexuels, sado-masochisme sexuel, bondage (utilisation de liens, d’attache dans les rapports sexuels), fétichisme, bisexualité, lesbianisme, personnalité antisociale, désordre de personnalité, personnalité schizo-typique, désordre de bipolarité, manies et schizophrénie »
Selon une étude réalisée par Timothy Roberts, pédiatre à l’Hôpital pour enfant de l’université de Rochester:
« Les jeunes gens tatoués de nos jours ont quatre fois plus de probabilité de s’engager dans des rapports sexuels. Ils ont aussi deux fois plus de probabilité d’avoir des problèmes liés à l’alcool, l’usage de drogue, d’avoir des comportements violents et d’abandonner les études supérieures. »

Un tatouage, c’est une histoire qui palpite sur la peau

Regardez les sportifs de haut niveaux dès qu’ils commencent à se faire des tatouages sur leur jambes, s’en suit des baisses d’énergie, ils ignorent les conséquences fâcheuses de cela sur leur performances.
Voici le témoignage d’un grand joueur de rugby après s’être fait tatoué sur la jambe.
Notons également qu’à l’endroit où il y a le tatouage une entité est entré et affaiblit sa jambe car le tatouage est une abomination et Dieu a formellement interdit de telles pratiques dangereuse pour l’Aura et les corps subtils.
« Je l’interroge sur l’origine supposée de sa baisse de performance. Il me parle du haut de sa jambe qui lui semble comme ralentie et suite à cette curieuse remarque il dévoile sa jambe.
Je découvre un ensemble de tatouage sans signification pour moi, mais qui couvrent une surface importante de la cuisse.
Je l’interroge et il m’explique qu’il s’agit surtout de symboles Maori, accompagnés d’autres tatouages issus de sa culture nord-africaine tribale.
Les Maoris sont le peuple qui préexistait à l’arrivée des Européens en Nouvelle-Zélande. Le fameux Haka des rugbymen néo-zélandais est d’ailleurs une ancienne pantomine guerrière Maori.
Je constatais que ces tatouages Maori étaient porteurs d’une énergie de combat.
Quant aux tatouages tribaux, je sentais qu’il s’agissait de symboles de renforcement, de virilité.
Ce qui posait problème au premier abord, c’est que ces tatouages destinés à exalter la puissance et la combativité enfermaient leur porteur dans une énergie rigide.
Il ne s’agissait pas d’une énergie flexible et fluide comme pourrait l’être, par exemple, celle véhiculée par un pratiquant de Tai -Chi.
Ces énergies prenaient une telle place en Karim qu’elles stérilisaient sa nature profonde – une nature plus douce que les apparences pouvaient le montrer.
Karim ressemblait d’emblée à un guerrier prisonnier de son armure, dont les tatouages et leur signification faisaient partie.
D’une façon ou d’une autre, c’est cette énergie rigide qui le ralentissait physiquement, comme il l’avait très bien perçu. »
Lorsque vous vous faites tatoué un animal, un homme, un démon, un gnôme ou n’importe quelle forme qui possède des yeux alors les entités pourront venir habiter votre tatouage car vous leur avez ouvert une brèche dans votre Aura via l’emprunte éthérique que laisse ce tatouage sur vous.
Lorsque les entités occupent déjà vos pensées, elles vous amènent et vous poussent à les représenter.
Un ami racontait que lorsqu’il était sous l’emprise de la drogue, les formes animales tatouées sur son corps s’en détachaient et venaient l’attaquer…
« Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort, et vous n’imprimerez point de figures (tatouages) sur vous. Je suis l’Éternel. » (Lev 19 : 28)

Le tatouage et les piercings corporels

Le contexte du passage cité ci-dessus fait référence à la rentrée des Israélites dans le pays de Canaan.
Moïse les avertit de ne pas copier les coutumes des peuples païens.
Ils ne doivent pas « pratiquer la divination » (v 26 ) ou être impliqués dans une quelconque forme d’idolâtrie, parmi lesquelles « les incisions dans la chair » et « les tatouages ».
L’incision dans la chair était un marquage du corps, marquage non naturel et laid, fait couramment dans les temps de deuil pour les peuples de l’Est de Canaan.
Les prêtres de Baal s’incisaient eux-mêmes « selon leurs coutumes » pour obtenir les faveurs de leur dieu. (1 Roi 18 : 28)

Le tatouage et les piercings impliquent plus que de l’art.

 

Qu’y a-t-il derrière ces activités en vérité?

A la racine, il y a toujours une idolâtrie païenne et du mysticisme.
Donc, ce sont des activités spirituelles donnant une opportunité d’infiltration démoniaque.
Le tatouage indique une allégeance à une fausse divinité, les soldats et les esclaves étaient tatoués pour montrer leur allégeance à leurs supérieurs et maîtres.
Ils sont des symboles de servitude et d’avilissement.
(Comparer le piercing de l’oreille à la marque de l’esclavage : Exode 21 :5,6 ; Deut 15 :17)
Il est intéressant de noter que le mot grec pour “marque” ou “tatouage” est “stigma”, un mot courant en anglais signifiant « salir, diffamer ou ruiner la réputation de quelqu’un »
(En français : stigmatiser = « flétrir, blâmer avec dureté et publiquement »).
La mode du tatouage a explosé durant les années 90.
Nous voyons des tatouages partout où nous tournons le regard et cela ne concerne pas seulement les jeunes, mais aussi les professionnels, la classe moyenne, les gens d’âge moyen, les célébrités, les athlètes qui sont piégés dans cette mode…
Ayez en tête que les tatouages et les piercings donnent accès au diable sur vous.
William Sudduth (Righteous Acts ministries) a récemment publié un livre intitulé: « Qu’y a-t-il derrière l’encre ? Tatouage, Piercings et autres modes » que nous recommandons avec enthousiasme et dont nous faisons quelques citations avec autorisation:
“A travers l’histoire, les incisions dans la chair et le fait de faire couler son sang étaient des rituels destinés à obtenir des pouvoirs surnaturels.
Il n’y a aucun doute que les incisions, les tatouages, les piercings sont tous reliés au satanisme et pratiques démoniaques de saignée et de magie…
La signification magique et spirituelle des incisions et piercings est la raison réelle de l’interdiction divine dans le Lévitique d’inciser le corps ou de pratiquer des saignées (vis à vis des pactes de sang ou scellés dans le sang)
Il est évident à travers l’histoire et les recherches actuelles que le piercing est une forme de rébellion pas si subtile. C’est une rébellion contre les normes sociales, contre les autorités, et finalement contre Dieu.”
Un sondage Harris réalisé en 2003 estime que 16% des américains (plus de 45 millions de personnes) ont, de nos jours, un ou plusieurs tatouages. 36% de ceux ayant entre 25 et 39 ans ont un ou plusieurs tatouages et 30% de ceux ayant entre 30 et 39 ans sont tatoués.
« Les tatouages et les piercings sont des procédures invasives qui peuvent occasionner de sérieuses infections de la peau et du sang. Le Dr Bob Hale de l’université du Texas, école médicale sud-ouest à Dallas, dit qu’actuellement 4 millions d’américains sont infectés par l’hépatite C et cela s’accroît ! L’hépatite C tue maintenant plus de dix mille personnes par an dans notre nation…
Nous avons découvert que les tatouages acquis commercialement comptaient pour plus du double dans les causes que l’usage de drogues injectables… Les personnes tatouées dans une officine commerciale ont NEUF fois plus de risque d’avoir une hépatite C »
« Il est intéressant que la dernière mode en matière de tatouage est l’effacement de ceux-ci ! … Plus de 50% de ceux qui se font tatouer veulent ensuite l’effacer… Un tatouage à 25$ coûte ensuite 5 000 $ à enlever. »
« Avant de laisser cette encre vous « marquer » pour le reste de votre vie, pensez attentivement aux risques pour votre santé.
Considérez aussi les conséquences sociales et spirituelles… Les tatouages comme les piercings peuvent abîmer vos relations actuelles ou futures. Cela inclut les amis, les conjoints, les parents, les enseignants, et les employeurs. Certains emplois seront inaccessibles pour ceux qui ont des marques visibles de tatouage. »
 

Yessine Al Hûsseyni

2 Comments

  • Lo dit :

    Bonjour que pensez vous des tatouages cambodgiens les sak yant ?

  • bruce dit :

    tous ces points de vue montre une image un peu mensongère d’un point de vue global.
    Le tatouage est un acte qui ne regarde que sois, et si on choisis son tatouage en y mettant un peu de coeur, on vit une modification corporelle est c’est ça qui est intense. Et qui peut donner peut être plus d’ouverture sur le monde, ou enlever un peu de narcissisme (en assumant son corps physique comme etant voué à mourir, en pensant à la vieillesse et en rédéfinissant notre idée de ‘la beauté’)..

    Le tatouage de Karim ne le rend pas violent viril. Il a fait ce tatouage parce qu’il veut à la base renvoyer une image de lui virirle. Il a peut être exacerbé son égo.
    Mais appelons le moment du tatouage un rituel : c’est avant et pendant ce rituel qu’il s’est lui même chargé en énergie.

    Les tatouages ne rendent pas homosexuel, c’est juste qu’en tant qu’homo, on a un rapport différent au monde et aux normes/ Stéréotypes alors on ose plus. C’est souvent quelque chose de marginal. Mais c’est surtout quelque chose de spirituel……

    Ma conclusion : finalement je vous rejoint. Se faire tatouer c’est quelque chose d’important et qui nécessite peut être un peu plus de spiritualité que ce que l’on croit. Mais un tatouage ne volera pas votre énergie mentale pour vous transofrmer. Ne vous rendra dépressif ou quoi. Pas de peur dans les cours de grâce.

    Merci de m’avoir lu.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.