Uncategorized

Les conséquences énergétiques et désastreuses de la Fornication

By juillet 16, 2019 8 Comments

Introduction

 
Cet article est une ébauche concernant les relations sexuelles hors cadre licite communément appelées “fornication” dans le jargon religieux et celles qui sont encadrées et bénies par le mariage licite.
Je n’ai pas pour vocation de détenir une quelconque vérité, ce que je mentionne ici comme explications et analyses ne sont que le fruit de mon ressenti ainsi que d’une intuition et d’un clair-ressenti profond.
Ceci est « ma » vérité établie à l’aune de ce que je reçois en mon cœur, il se peut que vous ne trouviez pas d’affinités avec ce qui est dit ici et si c’est le cas, je m’en excuse à l’avance.
Comme vous le savez, Dieu le Sublime n’interdit pas une chose sans que cette même chose soit un mal pour sa créature que cela soit établie d’un point de vue physique, émotionnel, mental, énergétique ou spirituel.
Ainsi, Il a fait de la fornication une déviation menant à la perte de l’homme, ce que les religieux ne vous explique pas c’est que ce péché a des répercutions gravissimes sur vos corps énergétiques ainsi que sur le corps physique.
Ici seront détaillés point par point chacune des causes de l’interdiction de la fornication.
Dieu a crée l’homme en le dotant d’un corps physique avec lequel il évolue dans la Matrice 3D (monde manifesté) par le biais de ses 5 sens limités mais Il le dota également d’un ensemble de corps subtils évoluant chacun sur d’autres plans de conscience ou plutôt dans d’autres dimensions.
Ces corps énergétiques sont multidimensionnel, c’est à dire qu’ils vibrent à des fréquences appartenant à d’autres plans et sous-plans de consciences dépassant notre réalité physique.
L’ensemble de ces 7 corps subtils constituent ce que l’on nomme “Aura”.
L’Aura est notre véhicule de Lumière, elle est mentionnée dans le verset suivant:
« Ô enfants d’Adam ! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. – Mais le vêtement de piété voilà qui est meilleur. – C’est un des signes (de la puissance) de Dieu. Afin qu’ils se rappellent ». [Sourate 7, verset 26]

Le “vêtement de piété” dont Dieu fait mention ici n’est autre que l’Aura que chaque créature crée possède.

Cette Aura est influencée au quotidien par notre état émotionnel, mental et spirituel.

Ainsi, plus vous aurez des pensées positives, saines et pures et plus vos émotions le seront également car les émotions sont crées à partir des pensées et ce sont les émotions qui crée l’humeur, l’humeur à son tour conditionne le comportement et le caractère.

Donc tout part de la pensée, si elle est saine et positive alors vos émotions le seront aussi et cela impactera à coup sûr vos humeurs et votre comportement en société.

Les Bouddhistes ont l’habitude de dire: “Changez vos pensées (à savoir, ayez des pensées positives) et votre vie changera”.

Pour en revenir à l’Aura, il faut savoir qu’elle est sans cesse influencée par les fluctuations énergétiques que vous émettez par le biais de vos pensées et de vos émotions.

Des pensées et émotions basses en vibrations impacteront négativement votre Aura et celle-ci se chargera d’énergies négatives et sales.

En société, quand vous sortirez pour vaquer à vos occupations, vous attirerez des gens et des situations qui vibreront sur les mêmes fréquences que vous.

Chaque être humain vibre à une fréquence qui lui est unique et propre, ainsi la fréquence énergétique d’un maître spirituel ne sera absolument pas la même que celle d’un fornicateur ou d’un buveur d’alcool avéré.

Votre Aura est votre « peau » énergétique, vous la salissez par vos pensées négatives et au contraire vous l’embellissez par vos pensées et émotions spirituelles et positives.

L’Aura possède différents degrés de rayonnement, son amplitude atteignant cinq mètres de rayon autour du corps physique dans des conditions normales et moyennes de santé.

En effet, l’Aura est extrêmement sensible au taux vibratoire du corps (entre autre à sa santé donc, mais également aux différents “états d’âme” du moins états émotionnels, comme aux sentiments éprouvés par le sujet).

Ainsi, sa couleur diffère en fonction de ces variations (de sa couleur naturellement dorée car « Aura » venant du latin « Aurum » qui signifie “Or”, elle peut passer à la couleur rose très soutenue chez un érotomane par exemple), tout comme son potentiel de rayonnement, sa “texture” (normalement lisse, mais pouvant parfois faire apparaître des “granulosités” toujours symptomatique de causes en lien direct avec le présent ou le passé de l’individu concerné).

Partie I) Explications brèves des Corps subtils

L’Aura est donc une conséquence de l’activité énergétique du corps physique ET des autres corps subtils internes, mais aussi un reflet de leurs interrelations, aussi que d’éventuelles agressions extérieures.
Je précise ici qu’il existe donc des corps subtils contenus (ou internes, que l’on appelle “endosphériques”), en “pelures d’oignon”, ensemble de couches que l’on pourrait imaginer ressembler à l’emboîtement de poupées russes, mais également des corps subtils difractés (ou externes, que l’on appelle “exosphériques”) et qui, par rapport au corps physique dans la matière, ont leur point d’ancrage, leur localisation, hors du corps de matière (en l’occurrence au-dessus de la tête et en dessous des pieds).
Nous en verrons les détails plus loin.
Ceci dit il faut néanmoins garder à l’esprit que contrairement à l’idée généralement reçue, ce n’est pas le corps qui contient l’âme, mais l’âme qui contient le corps.
En résumé, ayez à l’esprit que le corps physique contient le corps éthérique, le corps éthérique déborde du corps physique et interpénètre le corps astral, le corps astral interpénètre le corps mental, le corps mental interpénètre le corps causal, le corps causal interpénètre le corps bouddhique et pour finir, le corps bouddhique interpénètre le corps Atmique.
Tous ces différents corps s’interpénètrent en même temps qu’ils interpénètrent le corps physique.
Chaque corps vibre à sa propre fréquence, le corps physique étant celui qui possède les vibrations les plus basses.
Plus les corps suivants sont éloignés du corps physique et plus leurs vibrations sont hautes.
Ces 7 Corps sont:

 

1) Le corps physique dit « Le corps des expériences de la matière »

C’est le véhicule de notre âme pour venir expérimenter sur cette terre les évènements de la vie. Ce corps physique doit être entretenu pour pouvoir utiliser et maintenir en bon état les autres corps énergétiques. Il est le siège de l’Aura et des chakras et il est relié plus particulièrement au 1er chakra, le chakra racine.
Le corps physique est constitué de matière dense et est donc par rapport aux corps suivants celui qui vibre le plus lentement.
Plus les corps subtils suivants sont éloignés du corps physique et plus ils vibrent rapidement.

2) Le corps éthérique dit « Le corps de la vie »

On l’appelle également le corps vital.
C’est le 1er corps constitué de matière subtile, le plus proche du corps physique.
Il est semi-matériel.
Il englobe, pénètre et déborde du corps physique de quelques centimètres.
Il épouse fidèlement la forme du corps.

C’est le corps éthérique qui anime le corps physique. Sans lui le corps serait sans vie.

Il assure l’activité des fonctions vitales et les échanges énergétiques au niveau des différents corps subtils.

C’est dans ce corps subtil que se trouvent les méridiens, canaux d’énergie, et les chakras qui captent les énergies cosmo-telluriques et les redistribuent dans tous les corps.

Pour ceux qui peuvent le percevoir, sa couleur va du gris au gris bleuté et même parfois jusqu’au bleu vif.

Son apparence reflète l’état de santé du corps physique.
Il est relié au 2e chakra, le chakra sacré.

3) Le corps astral dit « Le corps des émotions »

Ce corps contient toutes nos émotions, désirs, passions, humeurs, joies et peines. Sa couleur n’est pas constante et change continuellement selon nos émotions du moment.

C’est également avec ce corps subtil que nous voyageons dans nos rêves. Il permet de se déplacer dans les plans astraux (Malakût).

Il est relié au 3ème chakra, le chakra du plexus solaire.

4) Le corps mental dit « Le corps de la réflexion »

Il est le siège de l’intellect, de toutes nos pensées, de notre conscience mentale. Son état dépend de la qualité de ces dernières et de notre évolution spirituelle. Il forme notre personnalité.
C’est avec ce corps que nous pouvons aussi faire de la visualisation créatrice.
Il est représenté sur les anciennes peintures par une auréole de lumière autour de la tête.
C’est dans le corps mental que l’on trouve ce que l’on appelle les tubes de perceptions sensorielles.
Ceux situés au niveau de la tête permettent d’expérimenter la clairvoyance, la clairaudience et le clair-ressenti.
D’autres tubes placés sur les deux mains permettent quant à eux de ressentir les énergies.
Le corps mental est divisé en 2 parties distinctes :
👉🏼 Le corps mental inférieur (en relation avec le corps astral) et le corps mental supérieur (en relation avec le corps causal).
👉🏼 Le corps mental inférieur: raisonnement par le biais de la logique, il fait appel à la personnalité, à l’ego et est influencé par son savoir, ses acquis et ses émotions.
👉🏼 Le corps mental supérieur: accès à son intuition, aux idées innées et créatives. Pensées qui viennent de l’esprit et du Divin.
La couleur du corps mental est le plus souvent jaune.
Le corps mental est relié au chakra du cœur.

5) Le corps causal dit « Le corps de la mémoire lointaine »

C’est ici que nous emmagasinons la mémoire de toutes nos vies passées dans la pré-éternité, de nos expériences passés et des acquis dans notre vie actuelle.
Tous nos traumatismes passés sont inscris ici et peuvent affecter notre vie présente.
Figure également ici la cause de notre incarnation actuelle, les buts et missions que nous sommes fixés d’expérimenter dans cette vie.
Ce corps permet donc d’avoir accès aux Annales Akashiques (une immense Bibliothèque Céleste contenant les livres de toutes nos vies, islamiquement elle est le Lawh Al Mahfud/la Table gardée)
Il est le siège de la conscience supérieure.
Il est relié au 5 ème chakra laryngé.

6) Le corps « bouddhique » dit « Le corps de la Connaissance spirituelle »

Ce corps rarement formé chez la majorité des gens, il ne se rencontre que chez les saints ou les personnes ayant atteint une très grande spiritualité.
Il permet l’illumination spirituelle, la connaissance totale de toute chose et d’atteindre la Conscience Divine.
Ce corps permet de rentrer en communication avec les mondes spirituels supérieurs.
Il est relié au chakra du 3ème Oeil.

7) Le corps atmique dit « Le corps de la Conscience cosmique »

Ce corps également appelé « corps Divin » est le siège de la Conscience cosmique.
A ce stade, nous avons achevé le cycle spirituel pour lequel Dieu nous a crée. Nous ne faisons qu’un avec le grand Tout et la Conscience de Dieu.
Il est relié au chakra coronal.
Chacun de ces corps subtils correspondent à différents plans de conscience qui sont accessibles par le biais de nos chakras…
Une Aura belle, saine et positive attire à elle des entités célestes ainsi que des anges.
Pour étayer mes propos, voici des paroles du sage Omraam Mikhaël Aïvanhov:
« Les Parfums qu’exhalent les âmes des justes attirent les entités célestes…
Dans les Livres sacrés il est dit que les âmes des justes exhalent des parfums qui font les délices du Seigneur et des entités célestes.
Et c’est une réalité : l’âme d’un juste exhale un parfum, et ce parfum attire les anges, il attire le Saint-Esprit (Nûr Mûhammadi).
Le Saint-Esprit ne descend que dans une âme dont il peut respirer le parfum.
Il est donc très important pour nous d’arriver, par notre travail spirituel, à améliorer la qualité des parfums, c’est-à-dire des émanations de nos corps psychiques, non pas tellement pour attirer les humains, mais pour attirer les amis du monde invisible.
Pourquoi ne pas leur offrir cette joie ?
Vous dites que vous brûlez de l’encens…
C’est bien, mais cela ne suffit pas : si vous voulez attirer les anges, c’est intérieurement que vous devez aussi apprendre à exhaler les parfums de la pureté, de la sainteté. »
Alors prenez soin de votre Aura comme à la prunelle de vos yeux, il en va de votre survie spirituelle…

Partie II) Quelle est la différence entre le sexe sale (fornication) et l’amour (mariage) ?

Il faut savoir que le sexe pratiqué dans un cadre illicite utilise les énergies du bas mais ne les transforme pas en une énergie plus pure alors que le sexe pratiqué avec amour (mariage) utilise les énergie du bas également mais les transforme via le plexus solaire (3 ème Chakra), cette énergie remonte ensuite au chakra du cœur et est transmuté en énergie d’amour pur, voila pourquoi on parle de “faire l’amour”.
Au final, ce sont des énergies totalement différentes.
Le sexe sale et pratiqué hors mariage nourrit les mauvaises énergies stagnant dans l’Aura, c’est la même chose pour le sexe pratiqué en solitaire (masturbation).
Il faut savoir que quand l’homme éjacule, il libère une quantité phénoménale d’énergie vitale et d’êtres vivants que sont les spermatozoïdes, ces cellules sont vivantes et ont une conscience.
A chaque spermatozoïde crée est lié un ange qui est chargé de le pousser jusqu’à l’ovule pour la féconder et donc donner la vie, un homme qui se masturbe seul commet un crime contre lui-même car chacun de ses spermatozoïdes est potentiellement un futur embryon et donc un futur bébé.
Ces spermatozoïdes finissent par mourir, il s’agit d’un véritable génocide contre l’homme lui-même, voila pourquoi en Islam il est interdit de se masturber.
Le fait de se battre contre ses propres pulsions nous permet de nous faire grandir et d’être plus forts et donc moins assujetti au côté obscure, alors que l’inverse, c’est à dire faire l’amour avec sa femme légitime est bénéfique sur plusieurs plans vibratoires.
En fonction de la vibration des couples au moment où ils copulent ensemble, l’effet final n’est pas le même.
Le top est 2 personnes qui vibrent à la même fréquence, il y a un échange de flux énergétique au moment où l’homme pénètre sa femme.

Parmi les avantages de l’Amour dans une relation de mariage, on note:

  • L’échange énergétique: Lorsque les corps se rapprochent et se touchent, il y a un réel échange énergétique et un partage des énergies.
  • Les positions: Elles influent sur les personnes, il est bon d’alterner et d’expérimenter les différentes positions afin de permettre un échange des flux plus important et plus fluide. L’eau qui s’écoule toujours de la même manière n’atteindra que les mêmes endroits du récipients alors que si on tourne celui-ci de différentes manières en jouant sur les angles alors l’eau pourra atteindre des parties du récipient qu’elle ne pouvait atteindre normalement.
  • L’intention: La différence entre l’amour et le sexe prend racine dans l’esprit car il ne faut pas oublier que l’esprit domine la matière. Si l’homme a l’intention de se faire plaisir en flattant son moi égotique, il n’aura pas les même ressentis que s’il fait l’amour pour faire plaisir à sa compagne et enfanter. Et quand les 2 personnes sont en parfaite harmonie (tels des musiciens jouant dans un orchestre), une alchimie se créer, les énergies s’entremêlent, les corps fusionnent et ne font plus qu’un et cela donne une explosion d’énergie…

Il ne faut pas oublier que les sentiments et les émotions sont des énergies également, on peut même les ressentir, une boule au ventre quand on a peur par exemple, c’est tout simplement une énergie qui est concentré à un endroit. Les sentiments sont très importants quant à la cohésion du couple.

Un homme et une femme qui couchent ensemble sans amour ni sentiments ne permet par une circulation saine des énergie au niveau de l’Âme et du cœur, voila pourquoi il n’y a pas de bénédiction dans la fornication.

Le secret dans ce domaine (comme dans tout les domaine), c’est la gestion des énergies. Une personne qui ne sait pas gérer ses énergies en les maitrisant sera atteinte de précocité par exemple, il éjaculera plus vite que la moyenne lésant ainsi sa compagne la laissant sur sa fin.

Alors que la personne expérimentée respirera et fera circuler l énergie durant l’amour.

Partie III) Qu’est ce que la sexualité dite “sacrée” ?

 

Maintenant, nous arrivons au stade où beaucoup de gens qui se sont préparés spirituellement à accueillir le nouveau paradigme qui est en marche, vivent fréquemment des effusions d’Amour avec l’énergie éthérique et ressentent consciemment les mouvements tectoniques et les mouvements de l’énergie solaire au travers de leur intuition ou de leur sensibilité corporelle.

Il y a donc un capital énergétique puissant qui s’accumule dans nos corps, recréant de la vitalité, de la sensibilité et des désirs.

Il se peut que cette phase ne soit pas encore la vôtre, ou qu’elle soit déjà dépassée et transcendée, mais d’après l’ensemble des textes qui apparaissent, il est clair que nous entrons dans la phase d’éveil du corps, et non plus seulement du psychisme conscient ou de l’énergie du cœur. Nous en sommes à l’épanouissement du cœur en relation aux divers chakras, à son fleurissement…

Lorsque nous naissons, notre premier contact avec l’énergie planétaire se produit en passant par « voies basses » chez une grande majorité de personnes, ce qui signifie que notre lien à la terre se fait par le sang et l’énergie du chakra racine.

Ce chakra, chez tout le monde, est le centre qui est responsable de notre vitalité physique. Chez le jeune enfant, ce chakra se développe jusqu’au-dessus de la tête puis lorsqu’il grandit, les autres chakras vont progressivement se développer.

Chez les nouveaux enfants (enfants cristal, enfants indigo, enfants dorés, enfants arc-en-ciel) les chakras du haut de la tête sont déjà développés et s’unifient avec les chakras inférieurs lorsque la personnalité de l’enfant développe le chakra du cœur.

L’énergie vitale puisée de la Terre Mère nourricière est instinctivement reçue par l’entrejambe et c’est avec cet endroit que nous communiquons nos passions pour quelqu’un ou pour quelque chose.

Lorsque nous nous ouvrons à l’échange intime avec quelqu’un, notre corps énergétique reçoit une partie de l’énergie de l’autre, cet échange peut créer une synergie positive pour les deux partenaires (ou pour seulement l’un d’entre eux) ou bien dévitalisé l’un des partenaires ou les deux, si les personnes ne vibrent pas sur la même fréquence vitale. On peut perdre son énergie ou bien regagner de l’énergie grâce à la sexualité…

L’attraction énergétique entre deux personnes dépasse largement l’attirance purement physique, on peut ne pas trouver une personne à notre goût physiquement et s’entendre merveilleusement bien au niveau de l’échange énergétique.
Inversement, il arrive que l’on trouve quelqu’un de « craquant », correspondant bien à nos critères esthétiques ou sociaux mais l’attirance énergétique ne fonctionne pas et les relations intimes seront déplaisantes ou insatisfaisantes…

La relation sexuelle n’est pas uniquement une mécanique physiologique ou psychologique, la part énergétique est supérieure en puissance d’attraction et en potentiel émotionnel.

On sait que l’énergie cherche toujours à compléter un cycle, ce cycle peut être entamé par les parents, grands-parents ou par notre âme, l’énergie vit selon un cercle, qui parfois, a débuté sa course bien avant notre naissance car nous sommes porteurs de schémas relationnels hérités et réactivés lorsque nous arrivons à l’âge que nos parents, nos grands-parents ou notre âme avaient lorsqu’ils ont reçu, ou perdu un certain type d’énergie.

L’objectif de notre vie, au niveau énergétique, est toujours d’équilibrer ce qui a été donné avec ce qui a été reçu afin de conserver notre énergie et l’utiliser pour refermer d’autres cercles.

Quand nous choisissons un autre ancrage pour notre l’énergie que celui du chakra racine, nous assurons l’échange avec les autres selon de nouveaux modèles relationnels, par exemple le chakra cardiaque vibre sur des cycles plus longs et non limités à la vie telle que nous la connaissons.

Le sexe est une question d’attraction énergétique, formant, lorsqu’il y a un échange sincère et équilibré, une bulle d’énergie et une empreinte qui perdurera plusieurs années: cette empreinte ou tatouage énergétique facilite un lien privilégié d’amitié, car souvent notre énergie se détend au contact de quelqu’un avec lequel on a eu des relations intimes, la notion de soumission et de domination énergétique permet à chacun de reconnaître sa place au sein du groupe.

Les animaux utilisent leur odorat et des comportements d’intimidation, nous utilisons notre énergie vitale et nous nous mesurons aux autres à travers les relations sexuelles.

On peut trouver ma vision « facile » et déconnectée de la vie sociale, mais nous faisons évolués en quelques siècles ces anciennes règles occultes grâce à des lois pour encadrer de nouvelles pratiques socio-culturelles et encourager l’équilibre entre les sexes.

En multipliant les relations intimes illicites, on accumule de nombreuses énergies étrangères à notre vie, parfois cela nous porte chance car cela complète un manque, d’autres fois cela crée un déséquilibre qui va attirer dans notre vie les problèmes habituels des partenaires occasionnels avec qui nous avons commis la fornication.

On se trouve alors chargé d’un certain nombre de déséquilibres (émotionnels, sentimentales, physiques) pour lesquels notre âme n’a pas anticipé de solutions, ce qui demande plus d’efforts pour réparer et retrouver de l’énergie en fermant des cycles qui ne sont pas réellement les nôtres.

On comprend mieux que les parents autrefois désiraient protéger leurs adolescents jusqu’à leur maturité en leur interdisant d’avoir des relations intimes avec des personnes qu’ils n’avaient pas choisis.

Avec l’ouverture de la “Nouvelle Ère”, nous ouvrons le chakra du cœur pour aimer, cela purifie nos comportements et nos autres chakras grâce à une autre façon de concevoir la vie et l’échange, nous nous lions à l’Universel, puis au Cosmique, ce qui permet d’étirer nos relations sur la base des chakras supérieurs, non soumis aux mêmes lois naturelles et duelles.

Pour que deux personnes ressentent une attirance, il est nécessaire qu’elles aient une même histoire, un point commun à dépasser: nous nous rencontrons pour nous faciliter la tâche, nous sommes sur la même fréquence car nous avons une blessure ou un objectif commun.

Chaque individu possède en lui des ressources pour résoudre son problème, et l’autre est un miroir qui offre une autre façon de faire, une autre façon de raisonner, c’est pourquoi les relations humaines sont si complexes et si riches même si elles sont discordantes ou blessantes.

Nous devons apprendre à reconnaître le point commun car il est la clé de notre liberté énergétique.

Il ne suffit pas de comprendre ce point commun avec sa « tête », il faut aussi l’intégrer dans son cœur sincèrement (pardonner), et s’en servir de clé énergétique par une pratique énergétique.

Cela implique un «alignement» entre l’esprit ( l’intention), l’amour (le sentiment) et l’énergie (la vitalité).

Il ne suffit pas de dire « je veux me libérer de mes anciennes relations » pour être libre, encore faut-il agir et défaire les liens par les pratiques de purification adaptées (l’istighfar, la tawba, éviter les interdits).

Cela prend parfois du temps car nous sommes liés par l’autre qui nous retient pour ses raisons personnelles.

L’énergie d’un chakra peut être totalement dévitalisée par un changement: mutation, déménagement, divorce, perte de biens, perte de personnes aimées, perte d’illusions ou d’objectifs importants.

La perte peut aussi faciliter le regain d’énergie par le renouveau que cela implique.

Les relations sexuelles sont importantes dans la mesure où le sexe est le sas de notre relation avec la vie et peut nous aider à révéler notre âme: partager ses passions est parfaitement acceptable, à condition de comprendre et d’accepter notre partenaire et son énergie.

Lorsqu’une personne est surchargée par le poids de son passé, elle est très magnétique mais peut être également particulièrement toxique, pas uniquement sur le plan physiologique.

Aimez- vous les uns les autres, avec tendresse et compassion pour vous-même et aussi pour les autres, ne vous surchargez pas et apprenez à pardonner sincèrement pour retrouver votre liberté et votre vitalité…

Partie IV) Comprendre qui fait quoi ?

 

Le sexe est un des éléments le plus magique de la création Divine.

Le mâle et la femelle doivent vivre ensemble en parfaite harmonie.

Pourquoi est-il aussi important pour l’un ou l’autre sexe de vivre avec l’autre sexe?

Quels sont les “rituels” liés à la magie du sexe, peut-on élever notre énergie sexuelle et pourquoi faire?

Pour comprendre ce qui se passe entre les deux sexes, il faut remonter au temps de Adam et d’Eve.

Dans le jardin d’Éden, l’homme vivait seul, il avait tout le paradis pour lui tout seul mais était malheureux et solitaire, Adam sentait une frustration en lui mais n’arrivait pas à mettre des mots sur ce qu’il ressentait intérieurement.

Pour compenser ce manque, Dieu créa la femme à partir d’une côte de l’homme afin que cette dernière soit une compagne pour l’homme et pour le compléter.
De nos jours, les deux sexes doivent vivre ensemble parce qu’il y a ce manque d’une part et d’autre de chaque sexe.
L’homme désir la femme et la femme désir l’homme, c’est inné et c’est un processus naturel.

Lorsqu’on entre dans la partie spirituelle des deux sexes, l’organe sexuel de la femme est polarisé négativement, du moins la surface.
L’intérieur est polarisé électriquement d’où cette chaleur interne de la femme.
Le sexe de la femme est tellement magique que beaucoup de choses peuvent être dites à ce sujet.

Le sang menstruel, les urines, les secrétions vaginales et le clitoris sont des éléments qui entrent dans la pratique de la magie du sexe.
Le vagin en lui-même est magique, l’arme fatale de la femme.

Tout homme suit toute femme pour cette organe, pourquoi?

Le sexe de la femme élève l’homme spirituellement car il est polarisé négativement en énergie Yin, intérieure, profonde, réceptrice et rafraichissante.
Le sexe de l’homme, de par sa forme, est polarisé positivement en énergie Yang, chaude, puissante, rayonnante et donnante.

Quand on est encore au niveau où faire l’amour est synonyme de jouissance et plaisir charnel, on est encore au niveau bas de la spiritualité sexuelle.

Chez le mâle, son sexe est un mat dressé, symbole de virilité et de puissance.
Le sexe de l’homme est de polarité électrique. Le sperme est l’élément crucial dans la magique du sexe.
Les sorciers connaissent bien le pouvoir spirituel du sexe et de ses sécrétions.

Ils savent que le clitoris sert dans les rituels sataniques pour convaincre et hypnotiser une foule ou une assistance avec le verbe (même si vous racontez des bêtises, on vous croit…).

Le sang de menstruation sert dans les recettes d’attirance, de charme, de domination et peut s’utiliser aussi pour empêcher à une femme d’avoir des enfants dans sa vie.
On peut aussi entrer en contact des démons avec ça.

Aussi, on peut dire que faire l’amour d’une certaine façon entre dans la cadre de la magie du sexe.

C’est dans cas que le vol d’énergie s’opère, j’avais eu vent d’une histoire où un très vieux charlatan, déguisé en magnétiseur, couchait avec de jeunes femmes pleines de vitalité afin de leur voler leur énergie et de rajeunir lui-même…

Dans les rituels maçons et sataniques, les élites utilisent des enfants pour les violer et les déposséder de leur énergie vitale car, comme vous le savez, un bébé ou un enfant est un concentré incommensurable d’énergie vitale en effervescence.

Je peux citer aussi des rituels comme ceux pour empêcher son partenaire d’avoir des rapports sexuels avec autrui, provoquer les menstruations infinies, provoquer l’impuissance, ligature des trompes, sort pour empêcher une femme d’avoir un mari ou vis-versa etc…

Je parle de cela pour vous faire comprendre que derrière la magie du sexe, se cache un réel pouvoir qui est puissant dont les élites satanistes connaissent très bien les secrets.

Quand vous faites l’amour avec votre mari ou femme, ayez bien à l’esprit d’avoir l’intention de vous élever spirituellement par le biais de cet acte et ne restez pas dans une jouissance physique vile et basse.

Peut-on élever notre énergie sexuelle?

Oui, nous pouvons élever notre énergie sexuelle, cette dernière est liée à notre centre d’énergie le plus bas (Chakra racine).

C’est le centre d’énergie qui est considéré comme la base, la fondation et le point de départ de l’énergie Divine qui est stockée dans le coccyx.

Ce n’est pas pour rien que Dieu recréera le Fils d’Adam une seconde fois à partir de cet os car il renferme en lui ce que les Yogis appellent “Kundalini”.

D’après Abu Houreyra, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« L’ensemble du corps du fils d’Adam sera mangé par la terre sauf le coccyx, c’est à partir de lui qu’il a été créé et c’est à partir de lui qu’il sera reconstruit ».
(Rapporté par Muslim dans son Sahih n°2955)

C’est pourquoi un homme impuissant aura du mal à évoluer et s’élever spirituellement parce que ce centre est paralysé.

Pour élever l’énergie sexuelle, il faut savoir à quoi elle va servir par la suite. C’est pourquoi,il faut avoir un objectif, car c’est pour réaliser les vœux et vivre qu’on a besoin de l’énergie sexuelle.

Comment élever l’énergie sexuelle?

Lors d’un rapport sexuel normal (entre l’homme et la femme), comme nous l’avons dit plus haut il y a un échange d’énergie entre les deux êtres.

Ce qui va faire monter l’énergie sexuelle dépendra de la façon donc les deux êtres s’aiment et se respectent mutuellement. S’il y a réellement amour et que l’accouplement se passe selon les règles, chacun va augmenter son énergie.
Dans le cas contraire, l’un des deux va « voler » l’énergie de l’autre.

Partie V) L’homosexualité d’un point de vue énergétique

Si un rapport sexuel se passe entre “femme-femme” ou “homme-homme”, cela provoque un dérèglement au niveau quantique et cosmique à la fois.

Un homme qui s’accouple avec un homme ne fait que tuer l’ensemble de son circuit énergétique puisque la polarité opposé n’est absolument pas en adéquation cosmique avec l’Ordre Divin pré-établi.

C’est spirituellement très dangereux vu qu’il y aura annulation voir disparition de l’énergie vitale mutuelle, ce qui à terme provoquera la paralysie du chakra racine.
Quand deux mêmes sexes s’accouplent, chacun perd toute son énergie et devient très vulnérable spirituellement parlant.

Aucune prière ne peut être exaucée pour ces gens car, l’énergie vitale qui agit comme un cordon reliant l’être humain à son Créateur est rompue et donc ils sont complétement déconnectés du Divin.

Ils seront donc extrêmement vulnérable aux attaques démoniaques ainsi qu’aux entités du très bas Astral.

Sachez que de toute énergie que l’homme possède, c’est l’énergie sexuelle qui est la plus puissance. Elle est tellement puissante qu’elle donne et synthétise la vie…

C’est grâce à cette énergie que vous vous connectez aux plans Divins supérieurs, que nous sommes en vie, raison pour laquelle pour certaines prières spirituelles, on doit jeûner et rester loin de la femme menstruée pendant plusieurs jours afin d’avoir assez d’énergie (synonyme de puissance spirituelle) pour nous connecter avec le plan Divin.

Deux hommes en relation sexuelle provoquent de ce point de vue une suractivation du principe Feu (Yang) et s’éloignent donc de l’équilibre harmonique des choses.

Le fait pour un homme d’être seul , sans relation féminine suivie, peut provoquer le même phénomène…

Le conseil prodigué est de rafraîchir le Yang (chaud) masculin, il y a diverses façons pour ce faire:

– En pratiquant la méditation et le Dîkhr des Noms Divins tels que « Ya Lâttif » (Le Subtil), « Ya Hannane » (Le Maternant) ou « Ya Wadûd » (Le Bien-Aimant)
– En absorbant le Yin (froid) de la terre ou l’énergie lunaire
– En mangeant végétarien pour compenser l’absence du féminin Yin

Ces pratiques servent à rééquilibrer les organes internes qui vont à leur tour permettre de transférer une énergie plus Yin (fraîche) dans la zone sexuelle et apaiser le désir exacerbé par le Feu (Yang).

Inversement:

Deux femmes en relation sexuelle ou une femme sans partenaire sexuel masculin génèrent plus d’énergie Yin (froide), ce qui peut provoquer la stagnation de l’énergie et un amas de Yin (graisse, kyste, lenteur, fatigue…)

Pour aider à contrebalancer ces énergies Yin en excès, il faut avoir recours à des pratiques pour stimuler le Yang (Feu):

– Absorber l’énergie céleste (Yang) solaire
– Manger des aliments Yang pour compenser l’absence du masculin Yang (chaud).

Plus concrètement, si Dieu a strictement interdit la sodomie (pas seulement homosexuelle) , c’est pour des raisons de santé et d’énergie.
Le rapport anal sexuel tend, au contraire, à étirer et affaiblir les muscles et sphincters, produisant des pertes d’énergies, puis des problèmes digestifs graves et cause de maladies.

A long terme, il participe, entre autres, à ce qui est appelée la Kundalini Inversée (la peur, la névrose, la suractivité, le stress ou une activité sexuelle pendant la digestion peuvent entraîner aussi ce type d’inversion)

La Kundalini est l’éveil et l’ascension de l’Énergie intérieure (au départ sexuelle) tout au long de la colonne vertébrale, de plus en plus spiritualisée et ce par des relations sexuelles homme/femme pratiquées comme un exercice spirituel.

Mélange de plaisir et d’une certaine discipline intérieure, contrôle du plaisir pour en améliorer la qualité…

La Kundalini inversée, faute de pouvoir envoyer l’énergie dans son canal naturel entraîne une dévitalisation de la partie supérieure du corps impliquant souvent une morbidité et un alourdissement de la partie inférieure du corps.
C’est en ce sens qu’on entend parler d’inversion du flux naturel de l’énergie sexuelle.

Les homosexuels ont leur polarité qui est inversée et dans les cas les plus extrêmes, cela peut donner à de graves déviances telles que le changement de sexe qui poussera un homme à se faire couper les parties génitales pour les remplacer par un faux vagin et inversement une femme se faisant greffer un pénis.

Rien de moral là dedans, juste une description ancestrale d’un phénomène énergétique et spirituel.

Partie VI) Comment dompter l’énergie sexuelle?

Les jeunes gens ont tendance à gaspiller leur énergie en permettant trop souvent à leur émotion sexuelle de s’exprimer physiquement.

La plupart des hommes n’ont jamais appris que l’énergie sexuelle peut servir à des fins créatrices.

La plupart de ceux qui font cette découverte la font après un gaspillage de plusieurs années, pendant lesquelles l’énergie sexuelle est à son apogée, soit avant 45-50 ans.
C’est à ce moment-là que les réussites s’enregistrent.

Jusqu’à l’âge de 40 ans, la vie d’un homme reflète un gaspillage d’énergie qui, si elle avait été dirigée vers un seul but, aurait donné d’excellents résultats.

Les émotions les plus vives et les plus fortes sont jetées aux quatre vents malheureusement…

L’histoire ne manque pas d’exemples de ces hommes qui devinrent de grands séducteurs pour avoir usé de stimulants artificiels, d’alcool et de narcotiques mais il ne faut pas oublier que beaucoup de ces hommes se sont finalement détruits eux-mêmes.

La nature a ses propres remèdes à offrir aux hommes.

Ainsi stimuleront-ils sans danger leur esprit. Les stimulants naturels n’ont pas encore d’équivalents et par là nous entendons les stimulis spirituels…

Les psychologues savent qu’il existe une relation très étroite entre les désirs sexuels et les impératifs spirituels, ce qui explique l’étrange attitude des hommes qui participent aux orgies interdites par Dieu..

Le monde est régi par les émotions humaines, nous agissons moins poussés par la raison que par les sentiments.

L’imagination créatrice est mue par les émotions et non par une froide raison, l’émotion sexuelle est la plus puissante de toutes.
Un stimulant permet soit temporairement, soit en permanence de communiquer avec votre subconscient.

Un homme avec une énergie sexuelle plus forte, plus saine et dirigée vers des idéaux spirituels était meilleur en société.

On en trouve l’explication dans cet élément de la personnalité que l’on appelle le “magnétisme personnel” et qui n’est ni plus ni moins que l’énergie sexuelle.

Un certain désir sexuel confère toujours un grand magnétisme qui facilite les contacts avec son prochain.

Cette énergie peut se détecter par:

  • La poignée de main: Elle indique immédiatement la présence ou le manque de magnétisme
  • Le ton de la voix: Le magnétisme ou l’énergie sexuelle est l’élément qui colore la voix, la rend charmeuse et musicale
  • Les gestes et la démarche: L’énergie sexuelle incline à la vivacité, à la grâce et à l’aisance
  • La coquetterie vestimentaire: Ces personnes sont généralement très soigneuses et coquettes. Elles choisissent des vêtements dont le style convient à leur personnalité et à leur physique
  • Les ondes de la pensées: L’énergie sexuelle agit sur les pensées, on peut diriger à volonté cette énergie et influencer ses pensées et celles des femmes (les sorciers peuvent manipuler les femmes pour obtenir d’elles des relations sexuelles illicites).

Quand il engage des vendeurs, un bon directeur des ventes recherche en tout premier lieu chez le postulant le magnétisme personnel.

Les hommes qui manquent d’énergie sexuelle ne ressentiront ni ne communiqueront jamais l’enthousiasme, or cette qualité est une des plus importante dans l’art de la vente.

Le conférencier, le prédicateur, l’avocat ou le vendeur qui manquent d’énergie sexuelle ne pourront influencer qui que ce soit.

Ajoutez à cela que la plupart des hommes ne peuvent être influencés qui si l’on fait appel à leurs émotions et vous comprendrez l’importance de l’énergie sexuelle…

Les séducteurs qui réussissent à coucher avec bon nombre de femmes transmutent consciemment ou non leur énergie sexuelle en enthousiasme.

Cette transmutation demande plus de volonté et d’entrainement qu’on ne le croit.

Chez certains, la volonté est à former, elle s’acquiert peu à peu, mais le résultat vaut bien que l’on s’y efforce.

La majorité des hommes connaissent mal la sexualité, le désir sexuel a été mal compris, calomnié, souillé et tourné en ridicule par le biais de films pornographiques, le mélange des sexes sur le lieu du travail, des les lycées et universités et par les drogues et alcools.

Que cet éloge de l’énergie sexuelle ne serve pas de justification au libertinage et à la désobéissance à Dieu, je ne suis pas entrain de sublimer l’énergie sexuelle et la flatter pour justifier les écarts sexuels dont beaucoup font preuve.

L’énergie sexuelle est une vertu seulement si elle est utilisée avec intelligence et discernement.
Mal utilisée, et elle l’est souvent, elle avilit l’âme et le corps au lieu de les enrichir et de les magnétiser.

Toute homme intelligent sait que la prise de stimulants tels que l’alcool et les narcotiques est une formes d’intempérance destructive.

Mais tous les hommes ne savent pas que les excès sexuels peuvent devenir aussi destructeurs que le sont l’alcool et les narcotiques.

Raisonnement et volonté s’émoussent et se perdent…

De nombreux cas de maladie chez les hommes sont dus à l’ignorance des propriétés uniques de l’énergie sexuelle.

On voit donc l’importance de la transmutation du désir sexuel et les bénéfices qui résultent de cette transformation.

L’ignorance est due au fait que la sexualité a toujours été un sujet tabou entouré de mystère et de silence, piquant la curiosité des jeunes hommes.

Il est assez rare de voir un homme être un grand séducteur, qui ne soit âgé de 40 ans. L’homme moyen connaît sa période de pleine activité sexuelle entre l’âge de 40 et 60 ans.

Ces constatations sont basées sur l’observation de milliers d’hommes.

Elles devraient encourager ceux qui, avant l’âge de 40 ans, ont échoué dans cette entreprises et ceux qui s’effraient de la vieillesse, c’est-à-dire de la quarantaine.

Les années comprises entre 40 et 50 ans sont généralement les plus fécondent. L’homme devrait atteindre cet âge plein d’espoir, en se réjouissant et non en tremblant.

C’est entre 30 et 40 ans que l’homme acquiert l’art de la transmutation sexuelle.

Sa découverte est généralement accidentelle et le plus souvent celui qui la fait en est totalement inconscient.

Vous noterez que son pourvoir va s’accroitre entre 35 et 40 ans, mais dans la plupart des cas vous ne vous en rendrez pas compte.

Le désir sexuel est un impératif qui pousse à l’action, mais ses forces sont comme celles d’un cyclone, elles sont souvent incontrôlables.

Lorsque le désir sexuel s’accompagne d’un sentiment amoureux, il en résulte le calme, l’équilibre, la justesse du jugement et la pondération.

Lorsqu’il est conduit par son désir de plaire, désir uniquement basé sur l’émotion sexuelle, un homme peut être capable de grandes choses, malheureusement, il arrive aussi que ses actes soient désorganisés, répréhensibles et destructifs tout en désobéissant à son Seigneur flattant, par là, un égo en mal de reconnaissance…

Conclusion

Vous l’aurez compris, chers frères chères sœurs, le sexe sans idéaux élevés et spirituels n’est que perte d’énergie et bassesses intérieures.

Il n’y a de Bénédiction dans l’acte sexuel que lorsque celui-ci est dirigé vers de nobles buts et idéaux spirituels tels que plaire à Dieu et se rapprocher de Lui.

Yessine Al Hûsseyni

8 Comments

  • Mohamed dit :

    Merci , c’est très complet et riche.

  • Auriane dit :

    Très intéressant, avez-vous des éléments de la dernière partie « comment dompter l’énergie sexuelle » mais concernant les femmes?

    • etherapy dit :

      Bonjour Aurianne,

      L’énergie sexuelle est la même pour les hommes que pour les femmes, ce qui diffère c’est la manière de l’exprimer et de la transcender.
      La femme, par essence, est d’énergie Yin, lunaire, sensible, intérieure et « froide » alors que l’homme est énergie Yang, chaude, envoûtante, expressive et virile.
      Il se peut que des femmes soient dans le Yang de leur Yin ou Yin dans leur Yang, pareil pour les hommes.

      La sexualité est une alchimie complexe et rien n’est parfaitement figé d’un individu à l’autre…
      Cet article a pour but de « vulgariser » l’approche de la sexualité sacrée.
      Pour plus de détail, il y a des écrits de grands maîtres qui vont beaucoup plus loin.

  • david dit :

    bonjour , pouvez vous nous partager le nom de ces ecrits de ces grands maitres pour en connaître un peu plus s’il vous plaît ?

  • Aïcha dit :

    Bravo! Ce n’est pas pour rien si les sages de toutes les culture et des grandes traditions spirituelles nous ont mis en garde sur le sexe, même en Inde chez les tantrikas la sexualité fait partie de la voie gauche ou vamachara, ce sont les ésotéristes occidentaux new-âge libidineux qui ont tenté d’en faire une discipline de la voie de droite ou dakshinachara, et les gens qui ne cherchent pas à approfondir la question se font avoir et abuser sexuellement. Cette ignorance se trouve également chez certains profs de yoga eux-mêmes qui ne connaissent rien des origines historiques de la discipline qu’ils enseignent. Ce site https://e-soterik.blogspot.com/2020/05/beaucoup-de-professeurs-de-yoga-et-de.html présente quelques livres qui lèvent le voile sur la supercherie du yoga moderne. Le livre de William Pinch Warrior Ascetics and Indian Empires est également riche d’informations sur qui étaient et sont encore les véritables yogis. Mais pour en revenir à votre excellent article, j’ai trouvé celui-ci qui le rejoint en de nombreux points: https://e-soterik.blogspot.com/2020/05/la-porneia-limpudicite-par-kinuga.html

    • etherapy dit :

      Bonjour Aisha,

      Je vous remercie pour ce commentaire fort précieux!

      L’énergie sexuelle fait partie de l’Énergie spirituelle, elle en est l’un des aspects les plus importants car c’est en elle que la vie tire son origine.
      Pour nous autres qui aimons la vie et qui sommes dévoués au bonheur, l’énergie sexuelle est le berceau du sacré, la demeure alchimique où le frivole devient sublime, le décor suprême où s’égrène à l’infini la lumière qui prend la forme de l’amour et où l’on boit à la coupe de l’éternité sur fond d’hommages multidimensionnels dans lesquels chacun se change pour l’autre en une porte dimensionnelle, pour entreprendre des voyages dans d’autres réalités qui sont aussi présentes en ce lieu.

      Nous ne faisons pas l’amour, c’est l’amour qui nous fait, c’est lui qui nous assaillit et nous fait sortir de la raison. Il est la puissante invitation à se transformer en ce que nous faisons, après avoir aboli les distances et les peurs, il est la méditation qui bloque le chemin aux pensées pour permettre le voyage vers l’origine des étoiles, à bord du voilier de l’extase, navigant sur des sensations océaniques, réservées aux êtres libérés.

      La sexualité est sacrée parce que la vie elle-même l’est : en ce sens, le corps devient un autel, attend la révérence qui a la forme d’un échange lumineux d’atomes de bonheur. La reproduction est le propre de toute espèce, le génital est exclusivement terrestre mais la sexualité, d’un point de vue sacré, se situe à un niveau supérieur, lequel inclue la magie, l’innocente pureté du corps dans son intégralité.

      Nous pouvons avoir une sexualité conventionnelle, partant de la terre, cependant, faire l’amour requiert une ascension jusqu’au plus haut niveau vibration, à partir de laquelle les miracles sont possibles et l’unité inévitable.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.